Y-a-t-il des doutes sur le 16 février ? : « Le RPG exige d’aller aux élections législatives », déclare Sory Sow du RPG

Le RPG arc-en-ciel est bien décidé à aller aux élections législatives, le 16 février prochain. Malgré les menaces de boycott de la part de certains partis politiques, Sory Sow appelle les militants de la mouvance à exiger la tenue des élections à la date proposée par la CENI.

Si la mouvance a bien le droit de mobiliser sa troupe pour les joutes électorales prochaines, Sory Sow, membre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel, rassure que l’opposition a aussi le droit de les boycotter.

« Nous irons aux élections le 16 février. Que l’opposition veuille ou pas, nous irons. L’opposition a le droit d’aller aux élections ou de ne pas y aller, nous respectons leur droit. D’ailleurs, nous saluons leur droit », enseigne Sory Sow.

Toutefois, il prétend que boycott actif de ces élections envisagé par l’opposition, serait une erreur grave. « Personne n’a le droit d’empêcher les élections dans un pays souverain. Mais, je vous jure, l’erreur politique qu’ils ont commise, ils vont la regretter pendant les 5 ans à venir », a-t-il juré lors de son assemblée générale, le samedi dernier.

Par ailleurs, il invite les militants à vérifier l’effectivité de leur recensement, à travers la procédure d’affichage. « Nous devons retirer nos cartes, être prêts pour le 16. Nous devons aussi être vigilants dans les quartiers. Tenez-vous prêts, l’Etat fera tout pour qu’on aille aux élections. Le RPG exige d’ailleurs d’aller aux élections », a-t-il lancé aux militants du parti au pouvoir, comme si quelques doutes planaient encore sur la date du 16 février prochain.

Mariama Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.