Recensement électoral de 2008, 2015 et 2019 : « A chaque fois, il y a une évolution de deux millions et quelques électeurs », réplique Komara du RPG

La remise en cause, notamment par l’opposition, de l’intégrité du fichier électoral guinéen, passe mal chez les cadres du RPG arc-en-ciel.

Et ce n’est pas Lansana Komara, ministre de son état, qui dira le contraire. S’exprimant à l’assemblée générale du parti au pouvoir, avant-hier samedi, M. Komara a juré que : « Notre fichier guinéen est le meilleur de la sous-région. La constitution de ce fichier a été faite avec l’appui des partenaires étrangères. (….) De 2002 à 2008, il y a eu une augmentation de 2 millions 323 mille 912 électeurs. De 2008 à 2015, nous sommes passés à 6 millions 42 millions 634 électeurs. A chaque fois, il y a une évolution de deux millions et quelques électeurs. Cette fois-ci, nous sommes à 8 millions 300. C’est la même logique qui est là. Ils doivent savoir que le fichier guinéen n’est pas statique. Le fichier est dynamique », tranche Lansana Komara, secrétaire administratif du RPG arc-en-ciel.

Qui invite les militants et sympathisants du parti au pouvoir, à « démentir les menteurs, pour dire que ce n’est pas le fichier guinéen qui est malpropre. Au contraire, ce sont eux qui sont malpropres, parce qu’ils ne veulent pas le progrès de la Guinée », conclut l’actuel ministre de l’enseignement technique.

Amadou Tidiane Diallo

Les commentaires sont fermés.