Présence de Tounkara et Bangoura aux négociations : « Ils sont démasqués. C’est pour cela qu’on les a exclus », se félicite Aboubacar Soumah du SLECG

La présence des ‘’exclus’’ du SLECG d’Aboubacar Soumah, au round des négociations ouvertes ce lundi, 27 janvier, a donné du grain à moudre au leader syndical à l’origine de la grève en cours en Guinée. Pour le secrétaire général du SLECG, cela prouve à suffisance que les camarades Oumar Tounkara et Mohamed Bangoura dit Roméo, travaillaient depuis longtemps avec le gouvernement guinéen.

Joint au téléphone par notre reporter, Aboubacar Soumah n’a pas porté de gants contre les deux syndicalistes exclus du SLECG et en conflit ouvert avec lui.

« Cela prouve à suffisance que ces gens-là ne sont plus avec nous. Ils sont avec l’autre camp. Ils ont changé il y a longtemps. C’est pour cela qu’on les a exclus. Parce que connaissant très bien leur position. Aujourd’hui, « ils se sont faits démasquer. Ce n’est pas maintenant, il y a très longtemps qu’ils travaillent avec le gouvernement. C’est pour cela qu’on les a exclus », revendique, avec insistance, Aboubacar Soumah.

Avant de conclure, encore plus tranchant : « Aujourd’hui, cela prouve que ce qu’on a dit, ce n’est pas une accusation. Ils ne sont plus avec nous. Ils sont dans une autre posture ».

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.