Domicile de Cellou Dalein : Ce 12 février, l’accès interdit à toute personne… (Constat reporter)

La première des deux journées de résistance appelées, ce mardi et demain mercredi par le Front National pour la Défense de la Constitution, est suivie à Cosa, Bambeto et Hamdallaye, dans la commune de Ratoma. Du moins, à en juger par la paralysie de cet axe de la route Le prince, à l’appel du FNDC, pour empêcher la tenue du double scrutin du 1er mars, et précisément l’adoption d’une constitution en Guinée.

Cette journée du 12 février, de Cosa à la Minière, un groupe de journalistes reporters de différents médias ont pu constater qu’il y a peu de véhicules qui circulent.

Au rond-point de Cosa, véhicules et vendeurs étaient peu visibles. Au marché de Koloma, certaines vendeuses de légumes menaient prudemment leur activité habituelle. Un peu plus loin, au carrefour de Bambeto, tout semble se passer normalement. Pas de heurts. Quelques rares magbanas font la navette.

A Hamdallaye, des véhicules circulent sans entrave. A l’entrée de chaque ruelle menant aux quartiers avoisinant le carrefour Hamdallaye, un pick-up est stationné pour éviter des attroupements. Histoire de déjouer l’appel lancé aux citoyens par le FNDC, de se regrouper au niveau des différents carrefours. Là aussi, boutiques et magasins restent fermés.

Au domicile du chef de file de l’opposition à Dixinn port, l’accès est interdit à toute personne. Un camion et un pick-up de la gendarmerie stationnaient à la devanture de la résidence privée de Cellou Dalein Diallo. Nous reviendrons !

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.