Manif FNDC/Durcissement du confinement de Dalein : Voisins et élèves ne sont pas épargnés, ce 12 février

Le chef de file de l’opposition est resté confiné à son domicile, ce 12 février, première journée du 2ème round d0es manifestations de ‘’résistance active’’ organisées par le FNDC contre le projet d’une nouvelle constitution en Guinée.

Le président de l’Union des Forces démocratiques de Guinée, est empêché de sortir de son domicile, sis à Dixinn port, depuis 5h du matin. La ruelle menant au portail de sa cour, est obstruée par un camion et un pick-up de la gendarmerie. Des éléments de la garde rapprochée civile de Cellou Dalein Diallo, se contentent de préparer du thé devant ce portail.

Le dispositif de confinement au plus près du domicile
Alpha Oumar Diallo, membre de la famille du président de l’UFDG, déclare avoir constaté la présence de la gendarmerie depuis hier, à 20h. « Il y a un pick-up et un camion de la gendarmerie qui sont garés. Ils étaient au niveau du carrefour Echangeur à 20h. De 5h jusqu’au moment où je vous parle, ils sont garés devant notre portail. Donc, personne ne sort et personne ne rentre. Mêmes les voisins ne sont pas autorisés. Les enfants étaient prêts pour aller à l’école à 7h, mais ils ont interdit même aux enfants de sortir. Donc, on est confinés ici », a-t-il expliqué.

Ce n’est pas tout. Alpha Oumar Diallo rappelle que d’habitude les agents de maintien d’ordre se positionnaient derrière le carrefour Echangeur, à quelques mètres de son domicile. « Mais aujourd’hui, ils sont postés juste derrière notre portail. Pour le moment, on attend la réaction du président (de l’UFDG, ndlr). C’est à lui de réagir. Tous ceux qui sont-là ont passé la nuit ici. Le matin, on a essayé d’aller acheter du pain pour le petit-déjeuner, ils nous ont refoulés. Ils n’ont pas accepté. On a essayé de parler avec eux avant que le président ne vienne, mais ils ont refusé », a conclu, choqué et résigné M. Diallo.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.