Baguette de pain/Hausse du prix et baisse du poids : Le GOHA Madina juge la mesure injuste et risquée

L’augmentation du prix de la baguette de pain, de 3 000 à 3 500 GNF, a fait couler beaucoup d’encre et salive ces derniers jours, à Conakry. Après une rencontre entre l’Association des boulangers de Guinée et le ministre du commerce, il a été convenu de diminuer le poids du pain, au lieu d’en augmenter le prix.

Une mesure qui a écorché vif Elhadj Mamadou Saliou Bouma Bah, président de la section Madina du Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA). « Les boulangers avaient posé deux conditions, soit maintenir le poids et augmenter le prix ou diminuer le poids et maintenir le prix. Maintenant, selon ce qu’on a appris, ils sont convenus avec le ministre du commerce de diminuer le poids et maintenir le prix. Ce qui n’est pas normal, le poids doit être l,1 Kg. Maintenant, s’ils ont diminué pour le ramener à 800 ou 900 g, ils doivent expliquer à la population », a-t-il objecté vivement.

Cet opérateur économique estime que rien n’est clair. « On a entendu qu’ils ont diminué le poids, mais on ne sait pas combien de grammes ont été diminués », s’inquiète-t-il.

Choqué, il va jusqu’à qualifier cette diminution de poids de contre-indiquée. « Religieusement, parlant de diminution du poids, c’est Haram. Et ils ne doivent casser le prix sans rien dire aux consommateurs », réitère-t-il.

Elhadj Mamadou Saliou Bouma Bah, jure d’ailleurs que la solution aurait été de diminuer le prix de la farine. « Le ministre du commerce devrait œuvrer pour que le prix de la farine baisse. Mais, diminuer le poids n’est pas la solution », défend-il.

Le président de la section GOHA à Madina s’interroge d’ailleurs : « Et si le prix de la farine monte quelques mois après, vont-t-ils encore baisser le poids du pain ? ».

Mamadou Alimou Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.