Résolution de l’UE : Mamady Kaba, ex-président de l’INIDH, y voit ‘’une main tendue’’ pour un dialogue inclusif

Alors qu’une partie des Guinéens comptent se rendre au scrutin référendaire, le 1er mars, l’Union européenne a invité le chef de l’Etat à respecter la constitution de 2010. Mamady Kaba, ancien président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, préfère y voir ‘’une main tendue’’ aux Guinéens.

L’ex-président de l’INIDH a fait savoir, que cette résolution de l’UE est un message à l’endroit de la Guinée. « C’est une interpellation, un moyen de rappeler aux Guinéens la nécessité d’un dialogue inclusif, sérieux sur l’ensemble des questions qui plongent la Guinée dans ces crises », dit-il.

A en croire Mamady Kaba, il y a quelques jours, l’Union européenne a indiqué sa disponibilité à contribuer à faciliter un dialogue inter-guinéen qui permettrait de sortir de la crise actuelle, à l’image de l’offre faite par les Nations Unies. C’est pourquoi, il souhaite que ce soit une opportunité pour tout le monde d’aller au dialogue et d’éviter le pire à notre pays.

« Je ne souhaite pas que par nos comportements nous allions jusqu’à perdre des amis précieux comme l’UE. Leur soutien est important pour la Guinée dans beaucoup de domaines. Je joins ma voix à toutes celles qui se sont déjà élevées, pour appeler au dialogue », conclut Mamady Kaba.

Mariama Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.