Aladji Cellou Camara tranche : « Lorsqu’il y aura un couvre-feu, on ne va pas le cacher », assure le porte-parole du ministère de la défense

Depuis la diffusion d’un communiqué radio qui circule, annonçant un couvre-feu du 28 février au 3 mars, l’inquiétude monte chez bon nombre de citoyens. Toutefois, l’état-major général des armées, a démenti l’information.

Aladji Cellou, porte-parole du ministère de la défense a annoncé : « l’état-major n’a signé et n’a diffusé aucun communiqué dans ce sens. Il n’y a aucun couvre-feu qui soit instauré nulle part en Guinée », dit-il.

A l’en croire : « vous avez entendu peut-être la fuite d’un message radio adressé aux différentes unités du pays qui elles, parlent plutôt de patrouilles le long des frontières, des patrouilles nocturnes et diurnes en prélude aux élections et après les élections », a-t-il confié à nos confrères de la radio City Fm.

Pour terminer, il réitère qu’il « n’y a pas de couvre-feu. Lorsqu’il y aura un couvre-feu, on ne va pas le cacher, parce que c’est une disposition légale. Les Guinéens sont libres de vaquer à leurs occupations », a-t-il confié hier mercredi, 26 février, à nos confrères de City FM.

Mariama Barry

Les commentaires sont fermés.