Damaro après la démission de Yéro Baldé : « Certainement, ce n’est pas la dernière démission »

Dans la soirée de ce jeudi, 27 février 2020, Abdoulaye Yéro Baldé, le jusque-là ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a présenté sa démission du gouvernement de Kassory Fofana.

À trois jours du double scrutin (législatives et référendum), le Pr Alpha Condé vient de perdre un compagnon de lutte qui a milité pendant plus de trois décennies au sein du RPG, et qu’il considérait d’ailleurs comme son «fils».

Dans un entretien téléphonique accordé à notre rédaction, peu après cette démission, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle à l’Assemblée nationale dit n’avoir pas de regret par rapport à cette démission.

Amadou Damaro Camara indique d’ailleurs que la vie gouvernementale est ainsi faite, qu’il y a toujours des arrivées et des départs.

« Ce n’est pas la première démission, et certainement ce n’est pas la dernière démission. C’est ça la démocratie. Le gouvernement, c’est un bateau. On y monte à bord quand tu as l’opportunité. Tu en descends, quand tu ne trouves plus ton compte pour une raison ou pour une autre. Je crois que le président de la République a dit prendre acte. Il prendra la décision qui s’impose », affirme l’honorable Amadou Damaro Camara.

Amadou Tidiane Diallo

Les commentaires sont fermés.