Double scrutin du 22 mars : « Ce n’est pas parce qu’il y aura élection le dimanche que coronavirus va se fâcher… », raille Amadou Damaro

Pendant que la Guinée enregistre son deuxième cas de coronavirus, certains proches du président Alpha Condé tiennent à ce que les élections législatives et le référendum aient lieu le 22 mars.

C’est le cas du président du groupe parlementaire ‘’Majorité parlementaire’’, Amadou Damaro Camara qui s’est exprimé sur le sujet, ce mercredi, 18 mars 2020 dans l’émission ‘’Œil de Lynx’’ de la radio Lynx FM.

« Les deux cas de coronavirus déclarés ne doivent pas empêcher le rêve de la Guinée d’aller voter. Nous irons aux élections le dimanche, 22 mars. Ce n’est pas parce qu’il y aura élection le dimanche que coronavirus va se fâcher pour se propager. Il n’y a plus aucune raison qui puisse nous empêcher, nous irons aux élections le 22 mars », a insisté le député du RPG.

Toutefois, le député assure que des mesures seront prises afin dit-il, d’éviter les attroupements dans les différents bureaux de vote. « Nous allons prendre des précautions pour qu’il n’y ait pas trop d’attroupement. Au maximum dans les différents bureaux de vote, on va voir si on aura cinquante ou trente personnes pendant les dix heures. Et nous allons prendre des dispositions pour que les citoyens viennent voter un à un », a-t-il assuré.

Marliatou Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.