Violences à N’Zérékoré : « Le FNDC est le commanditaire de la rébellion qui est en train de se préparer », charge Abdoulaye Kourouma du RRD

La ville de N’Zérékoré est devenue un véritable champ de bataille dans le sillage du fameux double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier. On y dénombre plusieurs morts et de nombreux blessés, ainsi que des lieux de culte incendiés.

Joint au téléphone par notre rédaction ce mercredi, 25 mars 2020, le président du parti du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD), étant actif dans cette région forestière dont il est originaire, a tout d’abord déploré ces violences. Tout en accusant les responsables du FNDC de ce côté, d’être à l’origine des violences ayant conduit à des pertes en vies humaines. « Nous déplorons les violences survenues le jour et le lendemain des élections à N’Zérékoré où moi-même j’ai voté… Le FNDC est le commanditaire de la rébellion qui est en train de se préparer. On était en face d’un groupe de rebelles commandités par le FNDC de N’Zérékoré et leurs leaders au sommet. Ce sont des rebelles qui ont tiré sur les citoyens, ce ne sont pas les militaires. Il y a eu des échanges de tirs entre l’armée et ces individus », a-t-il enfoncé le clou lors de notre entretien téléphonique.

M. Kourouma parle de « gens qui étaient préparés à créer une rébellion dans le pays », jure-t-il.

Son réquisitoire se fera plus caustique encore : « Les représentants du FNDC à N’Zérékoré ont payé certains jeunes dans les périphéries de N’Zérékoré, dans le quartier Bellevue précisément. (…) Le fusil calibre 12 a tué un Imam qui n’était même pas au lieu du vote. Ils font croire aux gens que les Guerzés ont tué un Imam dans le but créer la psychose entre ces deux ethnies (Guerzé et Koniakas, ndlr », a insisté le candidat aux législatives.

Par conséquent, l’acteur politique demande aux autorités d’interpeller et d’arrêter tous les responsables du FNDC à N’Zérékoré. Abdoulaye Kourouma demande au peuple de Guinée d’être vigilant. Invitant ainsi les communautés de N’Zérékoré à ne pas s’affronter.

Marliatou Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.