Double scrutin du 22 mars : « Il n’y a pas eu d’élection le 22 mars », nargue Sidya Touré

Le président de l’UFR s’est exprimé sur le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier. Dans l’émission ‘’Œil de Lynx’’ de la radio Lynx FM de ce mercredi 25 mars, cet acteur politique pense que ce qui s’est passé le 22 mars est, selon lui, tout sauf une élection.

« Il n’y a pas eu d’élection le 22. Les policiers étaient suffisamment déployés, les gens ne sont pas allés voter. Dans les villes de l’intérieur, il n’y a pas un seul de vote », a-t-il affirmé. Puisque croit-il savoir, « une élection, c’est une compétition, et quand vous votez entre vous, il n’y a pas de compétition. Quand vous décidez d’aller aux élections sans les partis d’opposition. Donc, il n’y a pas eu d’élections ».

Sidya Touré d’ajouter : « le communiqué du gouvernement français est venu remettre tout le monde en phase, pour dire que ce qui s’est passé n’est pas acceptable », renchérit-il.

Rappelant qu’ils ne reconnaîtront pas, dit-il, ce qui va être publié, notamment « l’idée qu’il y a eu un référendum qui a été fait en Guinée. Nous n’allons jamais reconnaître ça. Donc, nous n’allons jamais reconnaître le troisième mandat d’Alpha Condé », a martelé le membre du Front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Marliatou Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.