Assainissement du fichier des enseignants : Dr Alpha Amadou Bano Barry dévoile la méthode et des chiffres…

Dr Alpha Amadou Bano Barry, président de la commission d’assainissement du fichier des enseignants fonctionnaires de Guinée, s’est exprimé sur le niveau d’assainissement de ce fichier.

Selon Dr Alpha Amadou Bano Barry, trois (3) étapes ont marqué cette opération de recensement. « La première étape, c’est de regarder tous les recensements passés. Deuxième étape, c’est ce que tout le monde sait. C’est le recensement a été conduit sur le terrain par une équipe de 30 personnes. Ils ont sillonné 2075 Km. On a décomposé les fichiers qui sont venus à l’intérieur du pays en plusieurs catégories », a-t-il entamé.

Dr Barry affirme cependant, que ce sont ces fichiers qui ont été renvoyés et affichés à l’intérieur du pays. « Le fond du dossier de l’ensemble des structures du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation se trouve avec la direction des ressources humaines de MENA », a-t-il précisé.

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, et celui technique, le président de l’assainissement du fichier des enseignants fonctionnaires de Guinée précise : « Pour l’enseignement supérieur, il nous reste 2 ou 3 universités, les plus grosses Gamal et Sonfonia, qui sont toutes les structures de recherche. Pour l’enseignement technique, aujourd’hui, 65% des données de l’intérieur du pays sont arrivées ».

S’agissant de la comparaison entre le fichier de ressources humaines et le fichier de la fonction publique, Dr Barry explique : « La fonction publique nous a donné un fichier de 50 875 personnes. Dans ce fichier, nous avions le fichier biométrique, la photocopie du diplôme, l’extrait de naissance, l’engagement et la mutation.
À partir des données des ressources venues de l’intérieur, nous avions fait un croisement qui a permis de valider 38 440. Nous avions 2 476 dossiers douteux. Il y a 2 352 dont les dossiers sont incomplets. 93 dossiers malades. Nous avions 651 qui sont en situation d’abandon. On a 42 décédés, 9 en détachement et 59 qui ne sont pas postés. Ce qui nous donne un total: de 4 424 par rapport aux 5 875. Lorsqu’on fait la soustraction, nous avions 6 381 qui ne se sont pas présentés. Et cette liste a été affichée. Mais, nous avions retrouvé 376 enseignants qui ne sont pas dans le fichier qui nous a été donné par le ministre de la fonction publique. Et 540 personnes contractuels », a expliqué Dr Alpha Amadou Bano Barry.

Mohamed Youngkhan Camara

Les commentaires sont fermés.