Affaire employés licenciés d’Evasion Guinée : Le renvoi à quinzaine semble favoriser un règlement à l’amiable

Le procès qui oppose huit (8) journalistes licenciés, il y a quelques mois, au groupe Evasion Guinée, a été renvoyé à quinzaine, hier vendredi, 29 novembre 2019, au tribunal de première instance de Mafanco.

Me Thierno Souleymane Barry, avocat à la cour et membre de collectif des avocats des journalistes licenciés du groupe Evasion Guinée, a évoqué les raisons de ce report. « Nous avons été approchés par la partie défenderesse à l’effet de leur accorder du temps pour éventuellement une entente à l’amiable. Nous avons accédé à cette demande dans l’intérêt de nos clients. Le dossier a été renvoyé à quinzaine. D’ici-là, ils vont certainement nous faire des propositions. Si elles sont acceptables, nous allons donner suite avec l’accord et les avis de nos clients », a-t-il laissé entendre.

Pour Me Salif Béavogui, un avocat du groupe Evasion Guinée, affirme plutôt que : « Nous avons sollicité le report pour nous permettre de rentrer effectivement dans le dossier », a-t-il précisé.

Mamadou Alimou Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.