Opérateurs d’enrôlement : «…La société a choisi des militants », dénonce Dr Faya Millimono

Dr Faya Millimouno, président du parti Bloc libéral (BL) a fait un ‘’constat lamentable’’ de l’évolution du processus d’enrôlement en cours dans le pays. C’était ce vendredi, 29 novembre 2019, dans un entretien qu’il a accordé à la radio City FM.

« C’est un constat lamentable. Je trouve encore une fois que ça conforte le Bloc libéral que la CENI, telle que nous l’avons aujourd’hui, est anti républicaine. Elle n’est pas capable de nous produire un processus électoral propre », a-t-il entamé.

Le président de la quatrième formation politique en Guinée d’enfoncer le clou : « Sur toute l’étendue du territoire national, on dit qu’il n’y a pas de récépissés. Comment vous pouvez recenser quelqu’un sans pouvoir lui donner un reçu?… Sans compter que la société qui a été recrutée par la méthode de gré à gré n’a aucune expérience ni de compétence. Cette société, au lieu de recruter des gens capables de faire le recensement, a choisi des militants. Il y a des gens qui sont avec ces machines à l’intérieur du pays, et ils ne savent même pas les utiliser… », a dénoncé Dr Faya Millimouno.

Qui prévient d’ailleurs que tout est préparé, poursuit-il, « pour créer des conditions de troubles dans notre pays ».

Marliatou Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.