Libération des responsables du FNDC : Faya Millimouno partagé entre joie et regret…

Dans un entretien qu’il a accordé à la radio City FM, le président du Bloc libéral (BL), s’est exprimé sur la libération des responsables du FNDC.

Dr Faya Millimono s’est tout d’abord réjoui de cette libération. Tout en précisant qu’il a une réaction ‘’mixte’’.

« J’ai une réaction mixte par rapport à cette actualité. Je me réjouis que des gens qui étaient privés de liberté sur la base de fausses prétentions se retrouvent avec leurs familles et dorment dans un espace plus adéquat. Cela me réjouit vraiment », a-t-il fait savoir.

Le membre du Front national pour la défense de la constitution martèle tout de même, qu’il est resté sur sa faim. Parce que, selon lui, Abdourahmane Sano et ses codétenus ne méritaient pas, insiste-t-il, la prison.

« Abdourahmane Sano, Sékou Koundouno, Élie Kamano, on n’a pas encore établi quelles sont les dispositions du code pénal, les dispositions de nos lois qu’ils ont violées pour mériter de passer un mois à la maison centrale », relève-t-il. Regrettant que l’on joue à dire : « On va leur accorder une liberté plutôt provisoire », a soutenu Dr Faya Millimouno.

« Je crois qu’en écoutant le réquisitoire du procureur, lui-même reconnait que ces gens devaient être mis en liberté », a conclu le président du Bloc libéral.

Marliatou Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.