Projet d’une nouvelle constitution : L’abandonner, c’est ‘’couronner sa carrière politique de la plus belle manière’’, exhorte Bah Oury

Présent à la rencontre du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), ce lundi 2 décembre, le président de l’UDD, Bah Oury, a une fois de plus demandé à Alpha Condé de renoncer à son projet constitutionnel. « Y renoncer serait faire un acte patriotique. Ce serait faire un acte civique, et y renoncer serait une manière de s’engager dans la postérité comme celui qui aura permis à la Guinée de s’engager dans la voie de la démocratie », a affirmé l’ex vice-président de l’UFDG.

À en croire le président de l’UDD, « L’histoire est en marche, les manifestations que nous avons vues ces dernières semaines, malgré les sévices, malgré les sacrifices consentis, c’est la continuité de la lutte engagée depuis l’indépendance pour que la Guinée soit un pays démocratique, prospère et libre. Plus de soixante années d’indépendance, on est en train de nous engager dans la refondation de la République avec de nouvelles mentalités. Et je suis sûr et persuadé que cette lutte donnera des fruits qui permettront au second cycle politique après l’indépendance de s’engager sur de nouvelles hospices », croit savoir Bah Oury de l’UDD.

Pour ce membre du FNDC, ce changement constitutionnel ‘’ne pourra rien apporter de bon au pays ni ç lui-même, ni au RPG, ni à l’ensemble de la communauté nationale ».

Et abandonner, prévient Bah Oury, serait « couronner sa carrière politique de la plus belle manière », conclut le président de l’UDD.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.