La rage de Halimatou Dalein Diallo : «… Pourquoi nous assassiner comme ça ? »

Les femmes du Front National pour la Défense de la Constitution ont battu le pavé, ce jeudi, 12 décembre 2019, pour dénoncer l’impunité face aux ‘’tueries’’ lors des manifestations. Parmi elles, Hadja Halimatou Dalein Diallo qui persiste que les femmes marcheront jusqu’à obtenir gain de cause.

Munies de pancartes sur lesquelles sont mentionnés les slogans ‘’sans justice pas de paix’’, ‘’un mort de plus, c’est un mort de trop’’, ‘’tous ensemble pour dire non aux assassinats de nos enfants’’, ces mères de familles ont marché du rond-point de Hamdallaye à l’esplanade du stade du 28 septembre.

Aux abords du cortège de ces mères en colère, des femmes policières et gendarmes pour assurer la sécurité.

Halimatou Dalein Diallo, épouse du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, a dénoncé les différents cas de tueries enregistrées depuis l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir. « Nous sommes-là aujourd’hui, parce que nous sommes fatiguées, endeuillées, de voir nos enfants de moins de 20 ans partir comme ça. Il y a une impunité qui ne dit pas son nom, un silence coupable, nous sommes fatiguées » martèle-t-elle.

Poursuivant, elle ajoute : « Qu’est-ce qu’ils veulent dans ce pays ? Ils n’entendent pas, ils ne voient pas, mais nous marcherons jusqu’à ce que justice soit faite dans ce pays. Marchons encore et encore. Nous marcherons, parce que nous voulons des conditions meilleures, des infrastructures de base. On n’a pas de courant, pas d’eau, pourquoi nous assassiner comme ça ? Nous sommes révoltées, et vous allez savoir que nous sommes révoltées », persiste Halimatou Dalein Diallo.
Il faut signaler que la marche a pris fin à 14h sans aucun incident.

Mariama Barry

Les commentaires sont fermés.