Le SLECG face au gouvernement : Une suspension de la grève est-elle à espérer dès ce lundi ?

La grève déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et chercheurs de Guinée, le 9 janvier 2020, connaitra-t-elle bientôt un dénouement heureux ? En tout cas, Aboubacar Soumah et Cie ont finalement décidé de se prêter à la volonté du gouvernement qui souhaite l’ouverture du dialogue.

Après deux jours de grève dans le secteur de l’enseignement pré-universitaire plus ou moins suivie, et l’arrestation de certains responsables du SLECG, le syndicat a enfin décidé de répondre à l’appel du ministre du travail, Lansana Komara.

Dans la matinée de ce lundi, 13 janvier 2020, Aboubacar Soumah accompagné de certains responsables de l’USTG et des membres du SLECG, s’est présenté dans les locaux du ministère de la fonction publique, en vue de l’ouverture des discussions autour de leurs points de revendication.

La rencontre qui a lieu en présence de l’Inspecteur général du travail devra amener les parties à trouver un terrain d’entente autour notamment de la question casse-tête des millions de francs guinéens de salaire de base, réclamés par le SLECG. L’avenir de l’éducation guinéenne en dépend. Nous y reviendrons !

Mariama Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.