Prévenir le scénario de Kankan : Des commerces fermés, ‘’mais sécurisés’’ à Kindia, selon Abdoulaye Bah de l’UFDG

La ‘’résistance citoyenne’’ lancée le lundi, 13 janvier, par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), se poursuit à Conakry, et dans certaines localités de l’intérieur du pays.

Joint au téléphone ce mercredi, 15 janvier 2020, Abdoulaye Bah, ex-président de la délégation spéciale de Kindia, a précisé que la ‘’désobéissance citoyenne continue à Kindia’’. Cela, dit-il, selon la consigne donnée par le FNDC.

Par ailleurs, il reconnaît tout de même que le commerce commence à reprendre petit à petit du côté de la ‘’Ville des agrumes’’.

« Le commerce a commencé à reprendre à quelques endroits pour aider les populations à s’approvisionner en aliments », a-t-il expliqué.

Mais, rappelle-t-il : « les grands magasins et boutiques restent toujours fermés pour être solidaires avec la démarche citoyenne, mais également pour sécuriser les marchandises, parce que vous avez suivi ce qui s’est passé à Kankan ».

Le membre du FNDC-Kindia n’a pas manqué de condamner avec la ‘’dernière énergie’’, les tueries qui continuent d’être enregistrées du côté de l’axe Hamdallaye-Cosa-Kagbelen.

« C’est encore une énième tuerie. M. Alpha Condé et son équipe sont habitués à tuer les Guinéens, parce que la vie ne vaut rien pour eux. Nous avons comptabilisé plus de 150 jeunes abattus, assassinés par les forces de défense et de sécurité », regrette-t-il. Avant de qualifier ces hommes en ténue « de forces de destruction, de massacre, et de tueries ».

M. Bah d’inviter : « le peuple de Guinée à continuer à résister pour que la loi soit respectée à savoir : deux mandats pour M. Alpha Condé. Élections crédibles et transparentes pour que les Guinéens élisent en toute liberté leur prochain président de la République et futurs députés. La résistance continue jusqu’à la victoire finale », a-t-il lancé.

Marliatou Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.